Malick Sankon contre Etienne Soropogui: le tribunal fixe la caution à 2 millions

A peine ouvert ce jeudi, 12 mars 2020, a eu lieu une audience au Tribunal de Première Instance de Dixinn dans l’affaire opposant Malick Sankon, DG de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) et l’opposant Etienne Soropogui, président du mouvement nos valeurs communes.

Cette audience a été consacrée à la fixation de la caution. Celle-ci a été fixée à 2 millions de francs guinéens à la charge du plaignant, Malick Sankon, l’affaire renvoyée au 19 mars 2020.

Etienne Soropigui est poursuivi par le DG, de la CNSS pour diffamation par voie de presse. Dans une sortie chez nos confrères des Grandes Gueules, l’opposant accusait le concepteur des « Chevaliers de la République », d’être lié à l’incendie survenu à la casse de Madina. Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire de Malick Sankon.

A noter que lors d’une conférence de presse mardi, des opposants ont annoncé eux-aussi, des plaintes contre Malick Sanoko, Makissa Camara et d’autres cadres qualifiés de pyromanes pour des milices qu’ils entretiendraient contre de paisibles citoyens.

Nous y reviendrons !

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :