Mali : le nouvel homme fort s’appelle Assimi Goita

Le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), la junte qui a renversé mardi le président malien Ibrahim Boubacar Keita a désormais un chef.

Il s’agit du colonel Assimi Goita, patron du Bataillon autonome des forces spéciales du Mali (BAFS). Cet officier qui a fait son apparition à la télévision d’Etat (ORTM) en compagnie d’autres putschistes a été désigné ce mercredi dans la soirée.

La vice-présidence est occupée par le colonel Malick Diaw et le porte-parole reste le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air.

Focus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :