L’UFDG assure qu’Alpha Condé a ‘’refusé de rencontrer les chefs religieux’’

L’imam de la grande mosquée de Fayçal, Elhadj Mamadou Saliou Camara, et l’archevêque de Conakry Mgr Vincent Koulibaly ont pris leurs bâtons de pèlerins pour jouer les médiateurs afin de trouver une issue heureuse à la crise sociopolitique que traverse la Guinée depuis des mois.

A leur appel, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a observé une trêve d’une semaine pour donner plus de chances à ces religieux de convaincre le président d’abandonner son projet de nouvelle constitution.

Contre toute attente, le chef de l’État a pris un décret fixant de la date du référendum constitutionnel au 1er mars prochain. Cet acte, selon Fodé Oussou Fofana, prouve à suffisance qu’Alpha Condé n’a aucun respect à l’égard des leaders religieux.

‘’Alpha Condé se moque des guinéens. Le décret qu’il a pris pour annoncer la campagne du referendum est un mépris pour le peuple de Guinée. Il a réclamé l’implication des religieux l’imam Mamadou Salifou Camara et l’archevêque de Conakry. Finalement, il a refusé de les rencontrer. C’est un mépris’’, a fustigé le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

Le patron des députés libéraux démocrates dénonce la position du secrétaire général aux affaires religieuse. ‘’Il devrait être neutre, mais il fait la promotion du troisième mandat. Si j’étais à sa place, vu qu’Alpha Condé refuse de rencontrer Mgr Vincent Coulibaly et l’imam Saliou Camara, j’allais démissionner’’, assure-t-il.

Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :