L’UE réagit à la décision d’Alpha Condé de coupler les législatives avec le référendum constitutionnel

Le haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, suit de près la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée. Il a réagi vendredi à la décision du président Alpha Condé de coupler les législatives avec le référendum constitutionnel.

Dans une déclaration, son porte-parole a indiqué que ‘’les préparatifs du processus électoral et la décision de coupler les élections législatives du 1er mars 2020 à un référendum constitutionnel divisent profondément le pays’’.

Avant de préciser que de ‘’graves faits de violences ont déjà pu être observés dans ce contexte’’.

Le chef de la diplomatie de l’UE rappelle que ‘’l’importance de cette double échéance impose de s’assurer, dans le cadre d’un dialogue inclusif, des conditions de transparence et d’inclusivité, ainsi que du respect du cadre régissant les élections’’.

‘’L’unité et la paix en Guinée doivent prévaloir sur les intérêts partisans’’, précise-t-il, réitérant au passage la disponibilité de l’UE à contribuer à la facilitation d’un dialogue inclusif, en partenariat avec les acteurs régionaux et internationaux.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :