L’ONU appelle les États à libérer des détenus pour éviter «une flambée» du coronavirus en prison

La Haut-Commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, Michelle Bachelet, exhorte «les gouvernements et les autorités compétentes à travailler rapidement pour réduire le nombre de personnes en détention», en libérant par exemple «les détenus les plus âgés et ceux malades, ainsi que les délinquants présentant un risque faible».

Rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :