Les responsables religieux chrétiens exigent Alpha Condé à respecter la constitution…

L’Union du clergé guinéen s’est fait entendre au terme d’une assemblée ordinaire tenue à Nzérékoré du 22 au 25 janvier. Ces chefs religieux chrétiens déclarent que la situation sociopolitique actuelle ne saurait laisser personne indifférent.

Dans une déclaration qui a sanctionné la rencontre, l’Union du clergé guinéen indique que ‘’l’heure est grave, car les exactions injustifiées et abus de tous genres, les pertes en vies humaines et matériels ont provoqué peur et tristesse au sein de la population’’.

Les membres de cette entité religieuses assurent que ‘’notre démocratie est bafouée au profit du régionalisme, du népotisme, de l’ethnocentrisme, du favoritisme, de l’injustice et du clanisme’’.

Ils déplorent la recrudescence des ‘’violences et crimes impunis’’ en Guinée, précisant que ‘’l’instrumentalisation de la jeunesse pour des fins politiques est devenue monnaie courante’’.

Dans cette atmosphère tendue, s’interrogent-ils, ‘’comment entrevoir un avenir réel pour notre pays? Quel héritage laisserons-nous aux générations futures ?’’, avant de préciser qu’il est urgent de ‘’prendre conscience et changer nos mentalités’’.

Au terme de la rencontre, ils ont demandé au pouvoir en place ‘’d’assurer la sécurité de la population, respecter la constitution en vigueur, observer le principe démocratique de l’alternance à travers des élections libres et transparentes’’.

Appelant l’opposition à privilégier le dialogue, ils exhortent le président Alpha Condé à ‘’briser le silence pour ramener la quiétude, l’harmonie et la réconciliation dans le pays afin de nous sortir de cette crise qui perdure et affecte l’unité nationale’’.

VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :