Les partis en lice pour les législatives ont ‘’trahi la mémoire des victimes de la barbarie du régime d’Alpha Condé’’

Les partis politiques qui ont décidé d’aller élections législatives, boycottées par les poids lourds de l’opposition, sont dans le viseur du président de l’organe provisoire du Mouvement démocratique libéral (MoDeL).

Selon Aliou Bah, ‘’pour un homme politique qui porte des valeurs et des vertus, être président, député ou maire représente un objectif et un moyen d’action, pas une finalité. C’est pourquoi, il n’en fera jamais une obsession au point de se renier pour le devenir à n’importe quel prix’’.

De ce point du vue, poursuit-il, ‘’ceux qui s’engagent à participer à la comédie électorale du 16 février 2020, doivent savoir qu’ils auront trahi la mémoire des victimes de la barbarie du régime d’Alpha Condé’’.

L’ancien porte-parole du Bloc Libéral assure qu’en acceptant d’aller aux législatives, ‘’ils auront contribué à la validation d’un fichier électoral taillé à la mesure de l’ivresse du pouvoir d’un vieux président qui risque de compromettre dangereusement la stabilité politique et sociale de notre pays dans les prochaines années’’.

L’opposant ajoute que ‘’l’histoire retiendra qu’ils auront été des complices actifs d’une descente aux enfers du peuple de Guinée par le fait des conséquences éventuelles de leur décision’’.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :