Les députés de la 8ème législature ont perçu leurs primes de session d’octobre 2019 sans bruit

Après avoir empoché les 6 mois de salaires ainsi que les avantages liés à leur fonction, soit une somme de 150 millions de francs guinéens par député, les parlementaires de la 8ème législature guinéenne ont également perçu leurs primes de session du mois d’octobre 2019 et dans la plus grande discrétion.

Faut-il rappeler qu’à la requête de Me Amadou Diallo, député et de 42 autres de ses collègues de l’opposition parlementaire, ayant pour conseil Maitre Raffi Raja, un huissier avait déposé une lettre en date du 11 février 2020 au bureau du président de l’assemblée nationale Claude Kory Kondiano, dont l’objet portait sur la réclamation des primes de session.

Dans cette lettre valant mise en demeure de payer les primes des députés de l’opposition parlementaire, les députés affirmaient qu’ils n’ont pas perçu les primes de session pour les jours de présence durant le mois d’octobre 2019.

Ce n’est qu’un lointain souvenir, car, apprend-on de bonnes sources, instruction a été donnée par le nouveau président de l’assemblée nationale Amadou Damaro Camara, de payer ces primes au prorata du nombre de jours de participation aux travaux de l’assemblée nationale.

Désormais aucun bruit ne court dans la cité. Et Kory Kondiano qui était menacé d’une poursuite en justice pour rétention illégale et détournement de primes, peut enfin respirer.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :