Les avocats du FNDC empêchés de rencontrer Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno

Les avocats Salifou Béavogui, Mohamed Traoré et Thierno Souleymane Barry se sont rendus samedi à la direction centrale de la police judiciaire dans le but de rencontrer Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno du Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Un niet catégorique leur a été opposé.

Maitre Salifou Béavogui, qui s’est confié à VisionGuinee, dénonce une violation des droits des prévenus, en rappelant aux autorités que ‘’conformément à la loi fondamentale, tout citoyen interpellé a droit à l’assistance d’un avocat. Dès son interpellation, il a le droit d’avoir accès à un avocat’’.

Notre interlocuteur affirme que ‘’la loi sur la profession d’avocat autorise les avocats à exercer librement leur profession. Contre toute attente, nos clients ont été enlevés hier et conduits à la direction centrale de la police judiciaire (DPJ). Nous sommes venus ce samedi à la DPJ entre 10h45 et midi passé, l’accès nous a été catégoriquement refusé’’.

L’avocat assure que cet acte est une ‘’violation grave et intolérable des droits de la défense’’, promettant de répliquer conformément à la loi, avant de prévenir que ‘’tout ce qui se sortira de l’audition des sieurs Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno est nul et de nul effet dès lors qu’ils ont été empêchés d’accéder à leurs avocats’’.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :