L’émissaire des Nations Unies tape du poing sur la table : ‘’on ne peut pas se permettre une crise en Guinée’’

Le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU et le chef du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas est à Conakry pour tenter de trouver des voies et moyens de sortir la Guinée de la crise.

Dans sa déclaration faite lundi lors d’une rencontre au QG du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), le diplomate onusien a évoqué les efforts du secrétaire général des Nations Unies pour le retour au calme en Guinée.

Il a appelé à un dialogue constructif autour des élections, au renforcement des acquis démocratiques et à l’apaisement du climat politique. Pour Ibn Chambas, au regard de la situation qui prévaut dans la sous-région où ‘’la paix est encore fragile, on ne peut pas se permettre une crise en Guinée’’.

Aux responsables du FNDC, le patron du bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel a indiqué que ‘’nous avons cinq autres élections majeures dans la sous-région, sans parler des terroristes qui veut avoir un accès à la mer’’.

« J’ai invité le FNDC à s’abstenir de tout acte de violence dans ses activités, avant de recueillir leur lecture de la situation’’, a assuré M. Chambas, qui estime que les guinéens “doivent chercher rapidement des voies et moyens de sortir de la crise et se concentrer sur la recherche de consensus pour le développement partagé, renforcement de la démocratie et l’Etat de droit’’.

Il a réaffirmé la disponibilité de la communauté internationale à accompagner la Guinée dans cette voie.

VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :