Le retour des guinéens: l’ANSS dévoile des exigences “exceptionnelles” anti-coronavirus ayant déjà détecté un cas positif importé

Avec l’assouplissement au niveau international, des mesures de lutte contre la propagation du Coronavirus, de plus en plus de guinéens bloqués dans des pays étrangers, n’ont plus de rêves que de pouvoir enfin retourner au pays.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire vient de rendre public le protocole mis en place pour ces guinéens sur le chemin du retour. Un protocole qui a déjà permis de détecter un revenant porteur du virus.

Lisez les détails de ce protocole donnés par le directeur général adjoint de l’ANSS !

Nous portons à votre connaissance de la mise en place de façon exceptionnelle d’une mesure de gestion de nos compatriotes et expatriés revenants au pays après un séjour à l’extérieur. Elles consistent à exiger des revenants un test négatif à la COVID-19 du pays de provenance d’au moins 14 jours et les soumettre à un test sur le sol guinéen suivi d’un isolement pendant 14 jours dans un hôtel de la place. Un dernier test est fait avant la sortie de l’isolement. Pendant tout le séjour à l’isolement aucune visite n’est autorisée. Cette mesure préventive vise à limiter le risque d’importation de nouveaux cas en Guinée mais aussi assurer une prise en charge rapide des cas positifs éventuel.

Ces dernières semaines 48 voyageurs sont entrés en provenance de cinq pays et 07 personnes sont sorties du confinement et ce dispositif a permis de détecter un cas positif qui a été transféré à Donka pour une prise en charge.

Cette action encadrée et suivie de près par les autorités au plus haut niveau est à la fois une mesure de solidarité à l’égard de nos concitoyens mais aussi un soutien encadré aux projets de développement en cours. La prise en charge est assurée gratuitement par l’Etat.

Source Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :