Le Ministre sortant Moustapha Mamy Diaby moins tendre avec ses détracteurs…

Le ministre sortant des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, Mamy Diaby a passé la main à son successeur Oumar Said Koulibaly.la cérémonie de passation a eu lieu ce lundi 25 juin 2020 à son departement.

Pour l’occasion, le ministre sortant n’a pas voulu se faire taire sur les coups sibues durant sa gestion à la tête de ce departement. »Les coups subis, le plus souvent de la part de personnes se réclamant du gouvernement ou proches de celui-ci ont été fréquents et nous ont parfois aidé à nous endurcir tout en gardant l’engagement patriotique, le professionnalisme et le sens de l’honneur. Je sais qu’il n’est pas coutume de dire certaines choses dans un discours de passation, mais j’ai entendu tant de choses qui me poussent à apporter la lumière aux personnes justes, en y répondant ouvertement.

En effet, mes valeurs m’interdisent de passer sous silence ces allégations en prétendant les ignorer. Par conséquent, par respect pour mon éducation, mes principes, mes convictions et la confiance qui m’est accordée par Monsieur le Président, je veux ici confirmer de façon solennelle que jamais je n’ai bénéficié d’une quelconque largesse ou permis même une quelconque discussion douteuse avec les acteurs directs ou indirects du secteur des Télécommunications et TIC »a t-il fait entendre.

Plus loin dans son discours, Moustapha Mamy Diaby a donné un exemple illustratif « Pour rappel, la presse se souviendra de l’assignation que j’ai posée à l’endroit de journalistes de la place qui avaient porté de fausses accusations me concernant. D’ailleurs ces derniers n’ont été que le relai de personnes basses ».a t-il déclaré

Le ministre a également attiré l’attention de son gouvernement sur la corruption qui sevit dans le pays. « Je voudrais ici réitérer ma conviction que la corruption est la base de tous les maux qui rongent et retarde nos économies en développement et enracinent la mauvaise gouvernance » a t-conclu

A rappeler que l’Ong Afrobarométre a placé la Guinee dans son récent sondage, parmi les pays les plus corrompus au monde.

A.M’mah SOUMAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :