Le ministre Naité sur les chantiers des travaux de réfection des 4 ponts de Tanènè et du nouveau pont sur le Konkouré

Le ministre des Travaux publics a visité ce vendredi 6 mars 2020, les travaux de réfection en cours sur les 4 ponts métalliques de Tanènè.

Il s’est également rendu sur le site du nouveau pont qui sera construit sur le Konkouré et qui va contourner ces 4 vieux ponts.

L’objectif de ce travail qui est en train d’être effectué par l’entreprise Métal-plus, est de renforcer le tablier ainsi que les autres parties de ces 4 ponts, devenues défaillantes.

Au-delà du renforcement de ces ponts, le ministre annonce l’implantation des panneaux de signalisation pour éviter que les véhicules ne se retrouvent nez à nez sur les ponts.

« Des panneaux de signalisation vont être installés le long de ces quatre ponts métalliques, pour justement éviter que les véhicules ne se retrouvent à deux, dans les ponts », a annoncé Moustapha Naité.

D’après Ibrahima Sory Camara, le directeur technique de Métal-plus, ils travaillent tous les jours de 9h à 17h. Après chaque 2h de travaux, ils libèrent la route pour deux autres heures aux usagers. Ainsi de suite toute la journée. A l’en croire, ces travaux de réfection qui ont débuté, il y a un mois, pourraient prendre fin dans dix jours.

Ces ponts construits depuis 1957 dans le cadre de la construction de l’usine de Fria, n’étaient pas conçus pour prendre en charge le trafic lourd et intense que connaît ce tronçon aujourd’hui, a rappelé Moustapha Naité.

C’est pourquoi, il a annoncé qu’un contrat a été signé avec le groupement SOGEA SATOM-Leduc, pour la construction d’une nouvelle route suivi d’un nouveau pont de plus de 120 mètres avec trois grandes travées, qui sera en amont desdits ponts.

Cette nouvelle infrastructure qui sera donc réalisée par les deux entreprises françaises, va carrément contourner les 4 ponts métalliques de Tanènè.

« Des voies d’accès de plus de trois kilomètres seront construites à cet effet », dira Moustapha Naité qui a justement visité ce nouveau site avec sa compagnie.

Selon Jean Marc Pejoan, directeur projet de SOGEA Satom, les travaux proprement dits sur ce nouveau chantier, devraient démarrer fin avril 2020.

Le délai d’exécution des travaux est de 18 mois.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :