Le ministre de la Justice constate un ‘’nombre très élevé de prévenus non jugés’’ dans les prisons guinéennes

Le nouveau ministre de la Justice a dénoncé des dysfonctionnements de l’appareil judiciaire. Dans une note circulaire transmise à la presse, Maitre Mory Doumbouya a jugé ‘’inadmissible et intolérable’’ la situation dans les maisons carcérales du pays. 

‘’L’analyse et l’interprétation des chiffres de la situation carcérale dans le pays notamment à la maison centrale de Conakry, m’ont permis de constater le nombre très élevé de prévenus non jugés, dont certains sont incarcérés depuis des nombreuses années’’, constate le Garde des sceaux.

Pour Maitre Mory Doumbouya, ‘’cette situation à la fois inadmissible et intolérable constitue, à mes yeux des graves violations  des droits humains, voire de déni de justice de la part de certains magistrats’’.

Après analyse, le ministre de la Justice affirme que plusieurs facteurs ont engendré cette situation. Il cite notamment ‘’le laxisme coupable de certains juges d’instruction qui violent délibérément les délais de détention provisoire prévu par le code de procédure pénale, tant en matière correctionnelle, que dans la procédure criminelle. Ces violations sont aggravées par le manque de contrôle des chefs des parquets et des présidents des Chambres de contrôle des Cours d’appel’’.

VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :