Le MENA prend acte de la suspension du mot d’ordre de grève par le SLECG (Mory Sangaré)

Le Syndicat à l’origine de la crise qui a, durant des semaines, secoué le secteur de l’éducation a finalement décidé de suspendre son mot d’ordre de grève générale et illimitée ce jeudi, à cause, dit-il, de la crise sanitaire.

Joint par mosaiqueguinee.com, peu après l’annonce de cette décision, le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a tout juste indiqué que son département prend acte de la décision de suspension de ladite grève.

«…Nous prenons acte de la décision de suspension du mot d’ordre de grève générale par le syndicat des enseignants grévistes…», a déclaré Mory Sangaré

Il faut le signaler, le SLECG, dans son avis de suspension du mot d’ordre de grève, a sollicité du gouvernement le payement des salaires des enseignants grévistes.

Et là-dessus Mory Sangaré, à cheval sur ses principes, dira: « On verra bien »,  a-t-il conclu.

Au sein de l’opinion beaucoup, s’interrogent sur la nécessité pour le SLECG de suspendre son mot d’ordre de grève qui n’était presque plus suivi, puisse que les cours, ont été suspendus.

Source Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :