Le maire de Matam et un de ses adjoints Ismaël Condé, écroués à la CMIS N01, présentés au procureur ce mardi (source)

Quelques jours après l’interpellation du vice-maire, Ismaël Condé, le maire de la commune de Matam Seydouba Sacko, a été interpelé dans la soirée d’hier lundi et placé en garde en vue, à la CMIS numéro 1 de Cameroun, où il a passé sa première nuit en détention.

Selon nos informations, c’est sur ordre du procureur du tribunal de première instance de Mafanco, que l’Edile de Matam, a été arrêté à son tour.

Selon notre source, c’est à l’issue d’une courte audition au commissariat de Matoto que le maire a été conduit à la CMIS de Cameroun où il a rejoint un de ses adjoints, le très controversé Ismaël Condé.

Les deux autorités de la commune de Matam, seront présentées au procureur du tribunal de première instance de Mafanco, ce mardi 14 juillet.

Rappelons que les deux élus locaux, sont poursuivis pour escroquerie et abus de confiance suite à une plainte déposée contre eux, par Amadou M’ballou Camara et Sékou Kaba au nom d’une société dénommée « Étoiles Émergence de Guinée ».

Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :