Le FNDC reporte sa marche au jeudi 19 mars prochain

Après plusieurs mois de résistance citoyenne active et permanente, le FNDC est plus que jamais convaincu du ralliement massif des populations guinéennes à son noble combat.

Cette adhésion de plus en plus forte des guinéens aux idéaux du FNDC s’explique en grande partie par la reconnaissance de la justesse du combat que nous menons, mais également elle constitue une parfaite expression du désaveu des populations contre les méthodes barbares utilisées par le Gouvernement pour réprimer les citoyens innocents dans certaines localités du pays.

Tout ceci, sous un fond de rejet systématique du projet de troisième mandat si cher à M. Alpha Condé et au clan d’affairistes qui l’entoure.

Dans le souci de montrer le fort attachement des guinéens aux principes cardinaux de la démocratie et de l’Etat de droit, le FNDC a entrepris d’organiser une marche pacifique demain jeudi 12 mars 2020.

En raison de l’absence de la plupart de ses leaders partis en mission au siège de la CEDEAO sis à Abuja, capitale du Nigéria, le FNDC porte à la connaissance de ses militants et sympathisants que la marche de demain est reportée au jeudi 19 mars 2020 en ce qui concerne la ville de Conakry.

Par ailleurs, il est à préciser que les autorités locales, sous les ordres de M. Alpha Condé, avaient signifié au FNDC leur refus de collaborer si toutefois la marche était maintenue pour ce jeudi 12 mars 2020.

Tout comme lors de la précédente marche qui n’a pu se tenir la semaine dernière, le prétexte avancé par les autorités des communes traversées par ladite marche étaient le séjour de délégations étrangères dans notre pays.

Le FNDC rappelle à ces autorités et à ceux qui les manipulent, que manifester est un droit constitutionnel et qu’il compte s’en servir pour dénoncer le déni de démocratie et les graves violations de droits de l’homme dans notre pays.

Au nombre de ces violations, on peut citer les violences de tout genre et les arrestations arbitraires et kidnapping devenus monnaies courantes dans notre pays, comme en témoigne l’enlèvement récent de plusieurs leaders du mouvement à travers le pays.

Nous réaffirmons notre soutien indéfectible à tous ces leaders du FNDC kidnappés et emprisonnés à Conakry et à l’intérieur du pays pour les mêmes motifs fallacieux. Leur libération immédiate et sans conditions est notre priorité absolument.

Le FNDC appelle l’ensemble du Peuple de Guinée à se mobiliser massivement pour participer à la marche pacifique du jeudi 19 mars prochain afin de montrer à la face du monde son attachement inconditionnel au respect des principes démocratiques et de l’Etat de droit.

D’ici que n’arrive ce jour de marche, le FNDC donnera des consignes précises sur le déroulement et les modalités d’organisation de la manifestation.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons ! 

Conakry, le 11 mars 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :