Le FNDC met aux arrêts une ‘’taupe’’ du pouvoir dans ses rangs

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a mis la main lundi sur un certain Mohamed Soumah, accusé d’espionner le mouvement anti troisième mandat au compte du pouvoir. Je suis un membre de la COBAG, une organisation de la Basse Côte dirigée par Malick Sankhon’’, a-t-il dit après son arrestation.

A la question de savoir que cherche-t-il au siège du FNDC ?

La taupe répond avec une voix tremblante : ‘’C’est pour recueillir les informations sur ce qui se passe ici. C’est le bureau de la COBAG qui m’a envoyé. J’assiste aux réunions et je rapporte tout ce qui se passe’’

A quelles fins ? ‘’Je ne connais pas le fond. On m’envoie recueillir les informations. Mais c’est la première fois que je viens ici. S’il y a des mouvements, on mandate quelqu’un pour assister aux réunions. Chaque commune a ses agents. On nous déploie quand il y a des réunions pour suivre ce qui s’y passe’’, détaille-t-il en se confondant en excuses.

Pardonnez-moi pour l’acte que j’ai fait. Ce que vous défendez, vous le faites pour tout le monde. Mais parfois, quand on n’a pas de moyens, on est obligé de faire certaines choses même si elles sont anormales. Si je rapporte les informations, j’aurais au moins 200 mille de francs guinéens’’, révèle-t-il, assurant qu’il est au service du pouvoir en place.

VisionGuinee.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :