Le FNDC assure que les élections n’auront pas lieu le 1er mars

Le chargé de stratégies du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) se dit convaincu que les élections législatives et le référendum constitutionnel ne se tiendra pas à la date du 1er mars prochain. Sékou Koundounou promet que le peuple de Guinée donnera une grande leçon au monde entier le jour du scrutin.

‘’Le FNDC sortira victorieux du combat. Le 1er mars n’est pas la fin du combat du FNDC. Mais nous rassurons que le vaillant peuple de Guinée est déjà mobilisé et n’attend que tous les tous dernières consignes du FNDC. Donc, les élections ne se tiendront pas’’, dit à qui veut l’entendre Sékou Koundounou.

Il assure que le 1er mars prochain, ‘’la Guinée donnera un tout autre exemple à l’humanité toute entière. Ça sera une première dans le monde’’.

‘’Le titre foncier de la Guinée n’est pas détenu par un groupe d’individus. La Guinée à un titre foncier collectif. On ne peut pas laisser une minorité de guinéens faire de la Guinée ce qu’ils veulent en violant systématiquement les lois’’, martèle-t-il, promettant de se battre pour l’instauration d’une véritable démocratie dans le pays.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :