Le calendrier du remaniement ministériel rapproché ?

L’option d’un remaniement ministériel qui interviendrait plutôt que prévu, semble désormais et très sérieusement envisagée par le chef de l’exécutif guinéen, à en croire nos sources.

A l’origine de cette nouvelle donne, l’échéance de l’élection présidentielle, qui approche à grands pas. Plus que quatre mois, nous en sépare.

Selon nos informations, dans l’hypothèse où l’élection présidentielle devrait se tenir en Octobre prochain, et à laquelle le sortant Alpha Condé sera autorisé de se représenter, conformément à la nouvelle constitution, sous les lambris dorés du palais Sékoutoureya, l’option de procéder à un remaniement ministériel, dans les prochaines semaines, aurait été décidée.

Un remaniement qui interviendrait fin Mai ou début juin, selon une source de haut niveau.

L’option de rapprocher donc le calendrier dudit remaniement, serait dictée par l’impératif de permettre au nouvel atellage gouvernemental, qui pourrait être fortement politique, telle une équipe de campagne, de prendre ses marques, d’huiler la mécanique, en vue justement de la présidentielle d’Octobre.

C’est dire, si on si fie à nos sources, qu’on n’est plus dans le scénario qui veut qu’on concentre tout sur la riposte contre le Covid-19. Oui, il y a le Covid-19, pendant ce temps, le cadran tourne, l’agenda politique aussi.

Ajouter à cela le fait qu’il y a, à date, au moins deux départements ministériels où il faut nommer des remplaçants, suite au décès de Sékou Kourouma et au renvoi de Cheick Taliby Sylla.

Autant de raisons d’aller directement à un remaniement ministériel. Mais de quelle ampleur? Nul ne saurait le dire !

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :