L’an 13 du 22 janvier 2007 : Fatou Baldé Yansané se souvient encore de la violence…

Ce 22 janvier 2020, marque l’an 13  des événements tragiques du 22 janvier 2007, qui ont coûté la vie à une dizaine de guinéens, alors qu’ils manifestaient leur ras-le-bol contre le pouvoir de feu général Lansana Conté.

Activement présente dans la société civile à cette époque, Fatou Baldé Yansané, se souvient encore des  violences exercées sur les jeunes manifestants.

« Je retiens la violence avec laquelle les forces de l’ordre ont tué les jeunes et le cynisme avec lequel le gouvernement a traité ces événements et surtout le refus catégorique de l’institution judiciaire à prendre le dossier en charge et à rendre justice aux victimes qui sont pourtant  des guinéens et qui ont besoin de cette justice », a-t-elle relaté.

Pour mettre un terme à ces tueries, Fatou Baldé Yanssané estime  qu’il faudrait que les forces de l’ordre arrêtent d’utiliser les armes létales pendant les manifestations.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :