La lutte contre Covid-19: les chauffeurs de transports en commun en grève contre une décision du Président Alpha Condé

Le président de la République a décrété l’Etat d’urgence. Mais les mesures prises par Alpha Condé ne font pas que des heureux.

Le chef de l’Etat, en raison de la crise sanitaire, a décidé que les transports en commun de la ville de Conakry seront soumis à une limitation de 3 passagers par voiture, 1 par moto et 7 à 10 par minibus.

Une décision qui a provoqué la colère des conducteurs de taxi qui ont préféré garé leurs engins pour manifester leur ras-le-bol.

Ce lundi 30 mars à Conakry, les taxis sont aux abonnés absents dans la circulation. Les taximen entendent ainsi réclamer la baisse du prix des hydrocarbures à la pompe.

Ce débrayage des transports en commun est un véritable casse-tête pour les usagers de la route.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :