La jeunesse de N’Zérékoré exige le départ sans délai du préfet Sory Sanoh (copie)

Les organisations de jeunesse et autres structures associatives de la préfecture de N’zérékoré, décident de passer désormais à la vitesse supérieure.

Dans un courrier qu’elles ont adressé au gouverneur de la région, à la date du 02 mars, ces différentes organisations exigent le départ du préfet El Hadj Sory Sanoh de la ville de N’zérékoré.

En cause, la dernière sortie du préfet, dans laquelle celui-ci, a déclaré haut et fort qu’il est prêt à « appuyer le président de la république même celui-ci lui disait d’égorger ».

Quelques jours après avoir accusé réception dudit courrier, le gouverneur, à son tour, a plutôt invité ces organisations, à une réunion de concertation pour ce jeudi, autour du différend qui les oppose au préfet.

Ci-dessous, copies du courrier à travers lequel ces organisations et associations de jeunesse de N’zérékoré et celle du gouverneur de ladite région administrative :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :