La Guinée dans le top 10 des pays à forte croissance en 2021 : « Le problème réside plutôt dans la répartition de la richesse… »

La Guinée occupe la huitième place dans le top 10 des États qui connaîtront plus de croissances économiques en 2021. C’est le résultat d’un rapport de la Banque africaine de développement sur les perspectives économiques africaines.

Mais ce classement ne se répercute pas sur les conditions de vie des citoyens, qui d’ailleurs continuent de tirer le diable par la queue.

Interrogé par notre rédaction sur ce paradoxe, Alhassane Makanéra Kaké, spécialiste des questions de finances publiques, indique que le problème majeur de la Guinée ne réside pas dans la création de la richesse mais plutôt dans la répartition de cette richesse.

« Quand vous regardez sur le plan économique, la richesse est effectivement créée en Guinée. Et quand on dit qu’il y a croissance, il y a effectivement en Guinée. Mais là où se trouve le problème et qui est la faiblesse des économistes, c’est qu’ils se sont beaucoup plus intéressés à la création de la richesse qu’à la répartition de cette richesse », fait remarquer M. Kaké.

Selon cet enseignant-chercheur, « la Guinée est un pays qui se porte bien à travers les variantes macro-économiques, mais qui se porte très mal lorsqu’on regarde le panier de la ménagère. Cela s’explique par le fait qu’en Guinée il y a une forte concentration de la richesse entre les mains d’une certaine catégorie que j’appelle les élites administratives, les élites politiques… ».

C’est pourquoi, explique Alhassane Makanéra Kaké, « les ménages ne peuvent pas ressentir le goût de cette croissance économique. Autrement dit, ce qui est produit n’est pas réparti et ça reste entre les mains d’un groupe donné ».

A rappeler que depuis quelques mois, les prix des produits de première nécessité, comme le riz, l’huile d’arachide, le sucre, la farine, l’oignon, la viande…, ont connu des hausses dans les différents marchés de Conakry et de l’intérieur du pays.

Avec kalenews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :