La CENI choisit une date: la balle est désormais dans le camp d’Alpha Condé

Réunie en séance plénière ce jeudi 12 mars 2020, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a adopté une nouvelle date pour la tenue des scrutins législatif et référendaire.

L’organe électoral a proposé la date du 22 mars 2020. Donc, dans dix jours. L’information nous a été confirmée par le Directeur du Département Communication et information de la CENI, Aly Bocar Samoura.

« On a analysé la faisabilité de tout, on a proposé la date du 22 mars. Maintenant, c’est au président de la République d’entériner cette date par un décret. C’est en séance plénière que cette proposition a été adoptée à la majorité des commissaires présents », a précisé M. Samoura.

Quid des recommandations de la CEDEAO ? 

« On a déjà pris contact avec nos techniciens (Innovatrics, ndlr) qui nous ont donné toute la faisabilité par rapport à cette question », a précisé le Directeur du Département Communication et information de la CENI. 

Les guinéens iront-ils aux urnes le 22 mars ? La balle est désormais dans le camp du président Alpha Condé.

Source Africaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :