Kouroussa : vers une sortie de « crise » au terme d’une journée de manifestation

Dans la journée du mercredi 6 mai, des jeunes de la ville de Kouroussa étaient dans la rue pour réclamer le retour du courant électrique dans leurs ménages respectifs. Une situation qui a conduit à la fermeture de la Direction préfectorale d’EDG, qui reste jusque-là fermée.

Après cette journée de manifestation, ces jeunes ont rencontré ce jeudi matin, le préfet, les sages de la ville et la Direction d’EDG, pour dissiper la crise.

Au centre des discussions, trouver une solution à leurs revendications.

« Aujourd’hui, nous avons été conviés au bloc administratif par Monsieur le préfet, les doyens et la Direction d’EDG. Il était question de parler de la situation d’hier et évoquer nos revendications.  (…). Le préfet a regretté la marche, en évoquant l’état d’urgence sanitaire pour cause de Coronavirus. Mais nous lui avons fait savoir que, ce que nous vivons dans les maisons est plus que Coronavirus. Après des échanges, alors, il a été décidé de rétablir le courant habituellement, c’est-à-dire de 18h à 1h. Mais la Direction d’EDG a dit qu’elle ne peut supporter ça pour le moment, pour toute la ville tout en évoquant l’état de leur moteur. Les doyens nous ont priés, en assurant qu’ils prendront en mains nos revendications pour qu’elles parviennent à qui de droit. Cela sera accompagné par un écrit, qui sera envoyé au ministre, au préfet et au maire, pour leur donner un bref délai pour le rétablissement du courant de 18h à 6h », explique Aboubacar Diawara, président de la jeunesse communale de Kouroussa.

La volonté de ces jeunes, est de voir leur ville desservie en courant électrique tous les jours, de 18h à 6h. Selon notre interlocuteur, la Direction d’EDG reste toujours cadenassée. Et, a-t-il ajouté, la seule condition de son ouverture est « de prendre en compte leurs revendications ».

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :