Koureissy en remet une couche: toutes «les conditions [du renversement d’Alpha Condé] étaient déjà réunies»

Deux semaines après le renversement d’Alpha Condé, les déclaration sur fond d’approbation du coup d’Etat continuent notamment dans les rangs de ceux qui avaient battu campagne pour son troisième mandat, la ligne rouge franchie et qui a conduit à sa chute.

Ce lundi, 20 septembre 2021, c’était au tour du désormais ancien député, Sékou Koureissy Condé, chez nos confrères de Djoma média de se prononcer sur le sujet, lui qui était absent du pays au moment des faits.

Parlant de l’acceptation de ce coup d’Etat par la population, qu’il qualifie d’ailleurs de républicaine et de mature, Koureissy ajoute que « lorsque vous convertissez en réalité virtuelle les conditions dans quelles les populations ont accepté (le renversement d’Alpha Condé Ndlr), vous allez dire que les conditions objectives et subjectives étaient déjà réunies ».

Selon Sékou Koureissy Condé, «le coup d’Etat est intervenu dans les conditions que le Colonel a évoquées et le peuple a acceptées, je ne peux plus commenter cela. Je dis tout simplement, vous avez raison, je n’ai pas été entendu» à savoir entre autres l’instrumentalisation de la justice, le culte de la personnalité, la gabegie et la corruption. Tournant ainsi, lui aussi, la page Alpha Condé, l’ancien député estime qu’il faut « accompagner les nouvelles autorités de façon critique et objective sans mentir, sans démagogie ».

A la question de savoir s’il était prédisposé à être dans le futur gouvernement, Koureissy Condé tour en rond et finit par lâcher le morceau: «Je suis à la disposition de la Guinée et des autorités guinéennes».

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :