Koureissy Condé se démène comme un beau diable: «je n’ai jamais soutenu le troisième mandat»

Depuis la chute d’Alpha Condé, beaucoup sont ceux qui tentent de nier leur implication dans la promotion du troisième mandat. Un exercice fastidieux pour certains. Koureissy Condé, ancien médiateur de la République et président du parti ARENA s’est démené comme un beau diable ce lundi matin pour « prouver son innocence » chez nos confrères de FIM Fm où il était l’invité de l’émission Mirador.

Interpellé par un des chroniqueur sur son soutien présumé au troisième mandat, celui qui a pourtant servi d‘interprète à Kankan au Premier ministre  Kassory Fofana alors directeur de campagne du candidat Alpha Condé, entre dans une colère noire et nie tout.

« Je n’ai jamais soutenu le troisième mandat », dit-il. Réagissant à l’image d’un t-shirt brandie et portant l’effigie d’une alliance entre son parti ARENA et le RPG du candidat Alpha Condé, Koureissy Condé tente une explication: « C’est dans mon village (Ballan dans la préfecture de Kouroussa Ndlr) que les gens ont fait ce tricot parce que pour eux, 99% de Balan, c’est RPG. Je ne peux pas modifier ça. Ils voulaient imposer au RPG d’accepter leur fils. C’était ça la démarche ».

Et d’ajouter : « Prochainement, faites la différence entre les tricots que tout le monde peut fabriquer et les pancartes officielles du parti ».

Au moins deux des chroniqueurs de l’émission Mirador étaient des chroniqueurs des Grandes Gueules sur Espace Fm. Et selon Koureissy Condé, « ce que je regrette, c’est que ce sont les mêmes personnes qui m’ont posé les mêmes accusations sur radio Espace dans les mêmes formes mais je n’ai pas voulu répondre ». 

Toujours pour tenter de justifier son innocence, Koureissy Condé invoque une liste sortie par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC). Il soutient que cette liste ne comporte pas son nom. « J’invite les médias encore une fois, les jugements de personne…Vous n’êtes pas un juge », lance-t-il, difficile à arrêter.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :