Koundouno à Dansa : « qu’ils sortent de leur ambivalence qui est devenue leur seul moyen d’exister !»

Si Dansa Kourouma n’est pas passé du dos de la cuillère pour dénoncer les manifestations du FNDC en période d’examen, à tour, Sekou Koundouno, a rendu pareille au président du CNOSCG.

Le responsable en charge des stratégies et planification du FNDC, qui a contacté la rédaction de mosaiqueguinee.com, a tenu à répondre à sa façon le leader et activiste de la société civile.

Voici ce qu’il a mentionné dans sa réponse.

«Aucun bon citoyen ne se reconnaît plus en des équilibristes de la société civile qui ont renoncé à leurs valeurs fondatrices. Le CNOSG d’aujourd’hui s’est désespérément fourvoyé du noble combat citoyen dont Ben Sekou Sylla a été l’un des précurseurs en 2006 et 2007. Ils sont devenus un enfant perdu qui a lamentablement échoué à porter l’héritage de son père. Je crois fermement que le destin du CNOSG est intimement lié à la continuité du régime actuel. Leur soutien au troisième mandat résulte de la peur d’un changement qui profite au peuple au détriment des avantages dont ils tirent des petites combines avec le pouvoir. S’ils sont contre la démarche du FNDC c’est le temps pour eux de ne plus parler au nom des citoyens par derrière un rideau. Qu’ils sortent de leur ambivalence qui est devenue leur seul moyen d’exister !», a-t-il écrit ce jeudi.

Avec Mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :