Kindia/respect des mesures barrières : 72 h de prison et 500.000 GNF d’amende contre les contrevenants

Cette mesure a été décidée suite à la hausse des cas de contamination que la ville enregistre, Kindia étant devenu le deuxième foyer de la pandémie en Guinée, après la capitale Conakry.

C’est donc pour freiner la propagation de la covid 19 que les autorités préfectorales, communales et militaires de la ville, au cours d’un échange avec tous les acteurs impliqués dans la riposte contre la COVID-19 ce jeudi 04 juin 2020, ont annoncé ces décisions.

«Nous avons constaté à travers la ville, par le comportement de certains citoyens que le port des masque n’est plus obligatoire et que la distanciation sociale n’est plus respectée, même le lavage des mains. Ce qui a été une préoccupation majeure des autorités communales préfectorales, raison pour la quelle il y a des échanges avec les forces de défense et de sécurité, nous avons abordé la relance et la redynamisation de cette campagne de riposte contre cette pandémie, la sensibilisation va continuer ces jours-ci et à partir du lundi les sanctions seront de rigueur», précisé le préfet El hadj N’fansoumane Touré.

Au sortir de cette rencontre qui a porté sur les nouvelles stratégies de lutte contre la pandémie, le maire de la commune urbaine, Mamadouba Bangoura a annoncé les dispositions prises.

«Nous avons ordonné à nos forces de défense et sécurité que quiconque sera pris sans son masque, même ma femme, mes propres enfants, celui qui sera pris payera 500.000fg et il sera gardé pendant 72 heures, s’il persiste, on l’envoi à la maison centrale», a promis le maire.

Il faut souligner que la préfecture de Kindia a enregistré 52 cas positifs au COVID-19, 13 gueris, 36 personnes hospitalisées au CREMS de pastoria et 6 décès communautaires selon le DPS.

Avec Mosaïqueguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :