Kassory Fofana sur les tueries dans les manifs : ‘’Je n’ai pas de cas où on a eu des preuves de tirs à balles réelles’’

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a rassuré que le gouvernement a pris toutes les mesures qui s’imposent pour éviter des cas de morts.

‘’Tout est fait pour qu’il n’y ait pas de violences. On ne dit pas assez du coté de nos adversaires, les manifestants ne sont pas encadrés. Vous avez vu ce qui s’est passé en dehors de la Guinée notamment en Sierre Leone où des manifestants ont cassé l’ambassade de Guinée. Un des manifestants s’est fait lyncher par les populations. Il y a deux à trois semaines, dans les fiefs de l’opposition, des casses ont été enregistrées. Les forces de l’ordre ne sont pas intervenues’’, a déclaré Kassory Fofana.

Il salue l’appel à la non-violence lancé par le chef de file de l’opposition à ses partisans. ‘’Il a demandé le boycott des élections, mais pas de violences. Je veux bien le croire sur parole, mais je le prie à veiller sur sa troupe. Parce que sur les réseaux sociaux, les appels du FNDC à la violence sont clairs. Ils en appellent à casser les bureaux de vote’’,  a laissé entendre le pensionnaire du palais de la colombe.

Interrogé sur les tueries dans les manifestations, Kassory Fofana a affirmé : ‘’Je n’ai pas de cas où on a eu des preuves de tirs à balles réelles sur la population. Depuis que je suis arrivé au gouvernement, j’ai demandé à ce que tous les cas de pertes en vies humaines issus des manifestants fassent l’objet d’une enquête dans les règles de l’art’’.

Et le président de la République, selon le Premier ministre a demandé que ‘’toute sortie de policiers soit précédée d’une fouille systémiques pour qu’on s’assure qu’ils ne sortent pas avec des armes’’.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :