Kassory Fofana aux guinéens : ‘’Nous ne devons pas nous laisser tromper par des discours démagogiques et des fausses promesses’’

Le Premier ministre a appelé mercredi les guinéens à serrer la ceinture pour affronter des situations difficiles dans les prochains mois. Kassory Fofana dit à qui veut l’entendre que l’année 2021 ne sera pas du tout facile.

Face aux députés à l’Assemblée nationale, le chef du gouvernement a assuré que ‘’le président de la République et moi n’ignorons pas les aspirations de nos compatriotes à de meilleures conditions de vie. Nous les entendons s’exprimer quotidiennement. On ne gouverne pas un pays avec les clameurs populaires’’.

Pour répondre aux aspirations profondes des guinéens, il affirme qu’il faut une union sacrée, un véritable sursaut patriotique, du courage et de la détermination face à la difficulté d’agir et de décider.

‘’C’est ensemble que nous allons réussir ou échouer face à notre avenir à tous et face au destin de notre pays’’, lance-t-il aux guinéens, précisant que les gouvernants doivent avoir la ‘’faculté de dire toute la vérité sur la situation actuelle du pays et de se montrer le plus sincère possible avec le peuple qui a le droit de savoir pour mieux comprendre’’.

Le Premier ministre Kassory Fofana demande aux guinéens ‘’d’accepter la vérité et la réalité. Nous ne devons pas nous laisser tromper par des discours démagogiques et des fausses promesses. Nous ne devons pas nous laisser bercer d’illusions. Chacun voit, sait et constate que l’économie mondiale est éprouvée’’.

‘’Tous les pays sont fragilisés et exposés à de nombreuses incertitudes. La Guinée n’est pas seule et ne fait pas exception à cela. Nous ne devons pas cacher les réalités auxquelles tous les pays sont confrontés depuis l’apparition de la pandémie de Covid-19’’, souligne-t-il.

Le locataire du palais de la Colombe soutient qu’en plus des conséquences sanitaires, ‘’cette maudite pandémie a entrainé une crise économique et financière que le monde a rarement connue’’. C’est pourquoi, explique-t-il, ‘’quand je dis aux guinéens que l’année 2021 va être dure, je sais de quoi je parle’’.

Il insiste sur le fait que ‘’le gouvernement doit avoir le courage de dire la vérité au peuple de Guinée. L’année 2021 ne sera pas facile. Nous devons nous préparer à des difficultés’’. Il finit par rassurer que le pouvoir en place ‘’fera de son mieux pour limiter les effets et conséquences de ces difficultés. Mais cela ne sera pas suffisant pour faire face à toutes les difficultés’’.

Avec Visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :