Kankan: Les jeunes dans la rue pour réclamer le courant dans les ménages

La ville de Kankan est dans le noir. Et les jeunes n’en peuvent plus. Pour se faire entendre, ils sont massivement sortis ce 22 juin 2020 pour exprimer leur colère.

A cause des délestages récurrents, le ministre de l’Energie, Cheick Taliby Sylla, a été limogé. Mais voilà que depuis le départ de M. Sylla, le courant se fait toujours rare dans les ménages. Et la ville de Kankan, située à environ 600 km de Conakry, reste plongée dans le noir.

Ce 22 juin 2020, les jeunes sont sortis exprimer leur ras-le-bol dans la rue. Ils ont érigé des barrages dans certains carrefours, notamment à Komarala Loisir. Plusieurs minutes après, ils ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène. Ces jeunes qui se sont ensuite dirigés vers le siège de l’Electricité de Guinée (EDG), demandent le retour du courant électrique dans les ménages.

Ces derniers temps, les manifestations contre le manque de courant sont devenues récurrentes dans le Nabaya. Mais comme l’avait fait remarquer le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana en 2018, tout était prévu pour électrifier la ville de Kankan. Mais « malheureusement, le Chinois est mort ». C’est ce Chinois qui devait s’occuper de l’électrification de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :