Kankan: les 100 milliards pour les femmes et les autres annonces “fortes” de Dr Diané

Ce samedi, 19 septembre 2020, était jour de lancement officiel de la campagne du RPG Arc-en-ciel pour toute la région de la Haute Guinée. A Kankan, ville qui a abrité cette cérémonie, le ministre de la Défense, Mohamed Diané, n’a pas manqué d’agrainer quelques engagements contenus, selon lui, dans le projet de société du candidat du parti au pouvoir, le président Alpha Condé.

Un projet de société qui s’articule, dit-il, sur trois piliers : la promotion des jeunes, celle des femmes et la protection de l’environnement. Pour les jeunes, le gardien du temple jaune annonce «la facilitation de la création de 100 mille entreprises au profit des jeunes avec des mécanismes de financement déjà disponibles».

«Un fonds de 100 milliards de francs guinéens disponibles sera dédié au financement des activités féminines génératrices d’emplois. Ce fonds sera composé de prêts, de garanties et de dons pour des projets de 20 à 500 millions de francs guinéens», a annoncé Dr Mohamed Diané.

Quant à l’environnement, poursuit-il, «il sera question de favoriser la mise en œuvre effective d’initiatives fortes portées par un programme de reboisement massif, la compensation des impacts dus aux activités minières, la protection des cours d’eaux, l’utilisation de l’énergie renouvelable et la promotion de nouvelles technologie…».

Dans son discours, Dr Mohamed Diané a subtilement évoqué les mouvements de contestation ayant mis en ébullition ces derniers temps  ce fief traditionnel du parti présidentiel. Pour lui, c’est ni plus ni moins qu’une manipulation de la part des «vendeurs d’illusion».«Pour ce premier mandat de la quatrième République, le bonheur partira du berceau de notre parti pour inonder la richesse dans toutes les villes et les villages de la Guinée», promet-il. Puisque, rappelle-t-il, la charité bien ordonnée commence par soi-même.

S’adressant toujours aux militants du parti Arc-en-ciel deux jours après l’ouverture de la campagne, Dr Mohamed Diané donne une consigne ferme: « Ne provoquez personne !». Car, conclut-il, nous savons pourquoi certains se sont résolus…à participer à ces élections. Mais ils oublient que les Guinéens savent depuis longtemps à qui s’en tenir».

A noter que cette cérémonie a connu des efforts de mobilisation de certains ministres ressortissants de la région dont les deux Koulibaly de Mandiana: Djakariya Koulibaly, ministre des Hydrocarbures et Oumar Said Koulibaly, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :