Justice-Affaire Mohamed Mara contre Sheick Affan: la défense voulait encore plus de temps

Prévu pour ce lundi, 24 février 2020, le procès du journaliste Mohamed Mara contre Cheick Affan a été renvoyé une nouvelle fois pour le mardi 25 février. Poursuivi par le journaliste Mohamed Mara, Cheik Affan, comparait devant le tribunal de première instance de Mafanco pour des faits de menaces de morts , diffamation et injures.

Si jusque-là, c’est la partie civile qui se plaint des renvois, cette fois c’est l’avocat de l’accusé qui se plaint.  Me Lancinet Sylla aurait aimé avoir encore plus de temps. «Nous avons été étonnés de voir que le tribunal renvoie cette audience pas pour la huitaine, ni pour la quinzaine. Tout le monde le sait, traditionnellement, les renvois devant nos juridictions correctionnels et même criminels c’est une à deux semaines», a-t-il réagi.

Quant aux avocats de la partie civile, ils disent être confiants et espèrent que ce procès permettra de mettre fin aux agissements de Sheick Affan sur les réseaux sociaux. «Nous serons là demain prêts à aborder ce dossier parce que c’est un dossier solide comme du béton, un dossier qui va faire trembler…, un dossier qui va sanctionner des comportements violents», a mentionné Me Pépé Antoine Lamah.

A signaler que Sheick Affan est connu sur le réseau social Facebook pour ses propos jugés injurieux et des prises de positions ethniques.

Avec Guineefutur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :