Irruption dans des concessions à Wanindara par des hommes en uniformes : un imam raconte sa mésaventure

Dans la journée du mercredi 20 février, des habitants du quartier Wanindara ont vécu la peur de leur vie. Ils ont reçu la visite inopinée d’agents des forces de l’ordre qui ont semé la terreur dans différentes concessions comme si de rien n’était.

Selon Elhadj Mamadou Hady Bah, imam et victime de la répression, les faits se sont déroulés dans les environs de 13h.

‘’Nous étions assis dans la cour quand nous avons entendu un tir derrière la cour. Puis, nous avons entendu des gens défoncer le portail. A notre grande surprise, c’étaient des gendarmes qui se sont introduits dans la cour en grand nombre dans des véhicules’’, relate ce père de famille, tourmenté.

Il déclare avoir tenté de raisonner les agresseurs. ‘’Je leur ai dit de nous laisser à cause de Dieu et ne pas venir dans nos propres concessions pour créer des problèmes. Lun d’entre n’a pas hésité de me menacer de me tabasser à l’aide d’un pilon si je me mettais sur leur chemin’’, raconte-t-il.

Au moins quatre personnes ont été arrêtées sur place, trainées et embarquées dans deux pickups de police et gendarmerie, selon Elhadj Mamadou Hady Bah.

Cinq minutes après leur départ, une autre équipe a débarqué suer les lieux. ‘’Les agents qui étaient à bord d’un autre véhicule, sont venus pour procéder à des arrestations, verser tout ce qui avait été préparé comme nourriture, retirer tous nos téléphones. Un des gendarmes a cassé le pare-brise de ma voiture à l’aide d’une pierre. Ils se sont ensuite dirigés vers les concessions voisines où ils ont violenté deux femmes âgés malades qui s’y trouvent’’, relate notre interlocuteur.

‘’Nous sommes allés payer 1.240.000 GNF à la gendarmerie de Cosa pour qu’ils libèrent les quatre personnes qui ont été arrêtées’’, affirme-t-il.

Sur le mur, des impacts de balles sont visibles. Non loin de chez Elhadj Mamadou Hady Bah, un chien a été blessé par balle par des agents des forces de l’ordre, nous confie-t-on sur place.

Avec Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :