Interdiction de la marche du 05 mars : le FNDC dénonce le refus des autorités de s’impliquer dans la voie de la paix

Même si le FNDC dit avoir pris acte de la volonté des autorités guinéennes à ne pas vouloir la paix en refusant toute initiative favorable à une décrispation du climat sociopolitique, la coalition composée de partis politique et d’organisations de la société a mis en garde le pouvoir de Conakry devant leur responsabilité pour tout ce qui pourrait advenir comme conséquence de leur refus de s’impliquer dans la voie de la paix et de la concorde nationale.

Ci-joint communiqué du FNDC

Guineefutur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :