Interdiction de circuler de Conakry vers l’intérieur du pays : les diplomates ainsi que les transporteurs de marchandises ne seront pas concernés

Pour freiner la propagation du coronavirus, le président de la République a interdit les déplacements de Conakry vers l’intérieur du pays sauf dérogation exceptionnelle. Pendant l’Etat d’urgence décrétée par Alpha Condé, nul ne peut quitter la capitale qui le veut, quand il veut et comme il veut.

Selon le ministère de la santé, des autorisations de déplacement dérogatoire seront accordées aux membres corps diplomatiques et consulaires, missions essentielles de l’administration publique, projets et programmes de développement, forces de défense et de sécurité et ainsi qu’aux transporteurs des marchandises à destination de l’intérieur du pays.

Sont exclus de ces catégories toute personne sous surveillance épidémiologique et le transport des corps.

Le département en charge de la santé annonce que les demandeurs de l’acte dérogatoire de déplacement sont soumis à un certain nombre de conditions. Ils ne doivent pas être des contacts d’un cas positif de coronavirus ou contacts voyageurs venant d’un pays affectés par la maladie de Covid19.

Il rappelle que les missionnaires doivent être munis d’un ordre de mission signés par les autorités dument habilitées et les missions diplomatiques et consulaires doivent justifier d’une autorisation préalable de déplacement délivrée par le ministère des Affaires étrangères

Toutes les demandes d’autorisation de circuler doivent être adressées à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) 48 heure avant la date du déplacement.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :