Incendies de commerces et camions bloqués aux frontières : le GOHA appelle à une journée de solidarité mercredi

Le constat d’aujourd’hui révèle aisément que les populations guinéennes vivent dans une situation des plus difficiles où l’insécurité et les grippages des activités économiques, deviennent insupportables.

Actuellement des milliers de véhicules sont bloqués aux frontières. Les voyageurs sont en brousses, privés de toutes les commodités et proies faciles des serpents et de la famine.

Nos magasins dans les marchés sont de façon répétitive la proie des flammes. Des centaines de milliards de francs guinéens partent tous les jours en fumée. Personne ne lève le petit doigt. Personne ne s’émeut. Aucune enquête n’a présenté un résultat. C’est comme s’il n’y avait pas d’Etat.

L’heure est grave !!!!

C’est pourquoi le GOHA appelle à une Journée de solidarité et de recueillement le Mercredi 26 Février 2020.

Tous les opérateurs Économiques sont invités ce jour-là à fermer les magasins et les étalages en signe de solidarité avec les transporteurs, les chauffeurs, les commerçants et les populations victimes.

Il est instamment demandé aux opérateurs économiques, aux transporteurs, taximan, motards etc… de rester à domicile et de prier et d’implorer le Bon Dieu Tout Puissant pour sauver la Guinée et ramener la paix et la concorde dans le paix.

L’invite est instamment faite à tous sans exception. C’est dans la détermination et la lutte pour le triomphe de la justice que le secours inéluctable du Bon Dieu interviendra.

À l’issue de cette action nous verrons de commun accord comment appliquer les nouvelles directives du FNDC.

Conakry le 22 Février 2020.

Le Président du GOHA

Chérif Mohamed Abdallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :