Ibrahima Bangoura de l’UFR fulmine : «Il faut que le pays soit en paix »

Au nombre des formations politiques qui ont accepté la main tendue du président Alpha Condé, figure en bonne place l’UFR de Sidya Touré. Une décision qui suscite encore au sein de l’opinion beaucoup de commentaires.

A la faveur de la traditionnelle réunion hebdomadaire du parti, le vice-président Ibrahima Bangoura, devant les militants, a indiqué qu’un développement durable en Guinée, nécessite la consolidation de la paix et de l’unité nationale.

A cet effet, l’ancien député a fait savoir qu’il est désormais temps de s’affranchir des divergences au profit de l’intérêt général, celui de la nation.

« La situation que nous avons connue suite à l’élection présidentielle est un fait acté. C’est un constat qui est indéniable. Nous avons connu des tensions qui, jusque-là, subsistent. Il faut que les fils du pays se retrouvent, qu’ils s’asseyent pour dialoguer…L’UFR se bat pour la Guinée, pour la paix dans notre pays. Il faut que le pays soit en paix pour que ses fils et filles puissent avoir la prospérité à laquelle ils ont droit », a-t-il fait savoir.

Ibrahima Bangoura, ainsi, assure que c’est seulement à travers le dialogue que de solutions de sortie de crise pourront être trouvées.« c’est le dialogue qui va déterminer la suite parce que la prospérité à laquelle nous aspirons ne pourrait pas être atteinte si les enfants du pays ne s’entendent pas sur le fonctionnement de la Guinée durant les prochaines années » a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :