Horreur à Simbaya gare: le corps d’un homme décapité découvert sur les rails de la CBK

Un corps découpé en morceaux a été découvert ce jeudi sur la voie ferrée à la Cantine. Il s’est fait rouler dessus par le train de la CBK. Tout porte à croire que le drame se serait produit la nuit dernière. Mais les explications recueillies sur place n’excluent pas l’hypothèse d’un meurtre.

C’est un jeune d’une vingtaine d’années qui a été retrouvé mort. Aussitôt informé de la nouvelle, le chef de secteur s’est rendu sur les lieux. Ensuite il a alerté la police et le service médical.

« J’ai interpellé les services compétents en la matière. Les médecins légistes, les brigades de criminalité sont tous venus constater. C’est un mort qui ne s’est pas produit hier parce que le corps est dans un état de décomposition. On peut transporter un corps sur les rails et puis le train marche dessus. C’est possible. Mais pour le moment, ce que je sais, c’est le train qui a coupé le corps », a expliqué Mory Fofana.

Bangoura Almamy, capitaine de police, chef section chargé des constats au commissariat spécial des chemins de fer, a aussi livré son point de vue. Tout comme le précédent intervenant, il estime que le train n’est pas à l’origine du décès : « D’abord c’est un dépôt de corps. Mais ce qui est curieux, c’est que le tronc et la tête sont intacts sur la voie. Le reste est de l’autre côté avec le pied droit et le pied gauche est retrouvé à deux cent (200) mètres du lieu de dépôt et le bras, on le retrouve sur l’espace aménagé par la CBK où il y a l’inexistence même des rails. Donc c’est curieux ». 

Pour terminer, il a rassuré qu’une enquête a été ouverte par la brigade criminelle de Matoto pour élucider les véritables causes de ce qu’il qualifie de meurtre.

Source Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :