Guinée : plusieurs décrets du président Alpha Condé, foulés au pied par des ministres

A l’image du régime de feu Général Lansana Conté, la non application de certains décrets pris par le président Alpha Condé, relance le débat sur l’effectivité de son autorité vis-à-vis des membres du gouvernement.

En guise d’illustration, dans un décret lu le jeudi 18 juin 2020 à la télévision nationale, le Chef de l’Etat guinéen a ordonné au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, de procéder à l’installation des conseils de quartiers et de districts.

Depuis la publication de ce décret, aucun acte n’a été posé du côté du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé, concernant les négociations sur la mise en place des chefs de quartiers et de districts.null

Ce, malgré la tenue de la récente réunion technique entre le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation Bouréma Condé, et les partis politiques ayant participé aux élections locales du 4 février 2018.

Au cours de cette réunion, on s’en souvient, le ministre Bouréma Condé, devait prendre des dispositions réglementaires et organisationnelles, pour la mise en place des conseils de quartiers et de districts sur toute l’étendue du territoire national.

Ce n’est pas tout, dans la soirée du jeudi 05 septembre 2019, le président de la République avait également instruit les départements en charge des Finances, du Budget et de la Fonction Publique d’initier la réalisation d’un audit complet de la Fonction publique guinéenne afin d’identifier et sortir du Fichier Général de l’Administration (FGA) tous les fictifs et autres agents indument enrôlés, l’objectif étant de rationaliser les dépenses de salaire des agents de l’administration publique.

Il faut le souligner, cet autre décret du président guinéen Alpha Condé, reste non appliqué par les départements ministériels concernés.

Après avoir insisté plus d’une fois sur la nécessité d’engager un audit complet du secteur de l’énergie, le Président Alpha Condé vient à nouveau d’inviter les ministres en charge de ce secteur d’entreprendre son diagnostic total de cette entreprise le 18 juillet 2019.

A date, rien n’a été fait dans ce sens.

En attendant, faut-il s’interroger sur la valeur des décrets du président de la République professeur Alpha Condé, s’ils ne sont pas appliqués par ceux qui sont censés le faire ? A chacun d’y réfléchir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :