Guinée : Le gouvernement de la 4ème République ou le triomphe du fascisme malinké

Incroyable mais vrai. Ça se passe de commentaire. Ça dépasse l’entendement. Ça frise l’inconsidération, ça montre le côté immoral, ça démontre l’esprit sectaire, ethnique, clanique, tribaliste, régionaliste…. qui a caractérisé la nomination du premier gouvernement de la 4ème république. Tout est malinké. Tout est donné au Manding, au grand dame des autres membres des autres communautés nationales qui ont mouillé le maillot.

Et si c’était cela gouverner autrement ! Avec un tel gouvernement esentiellement mandingue peut-on ou doit-on parler encore d’unité nationale, de cohésion sociale, de fraternité, de république égalitaire, de paix…?


En effet, sur une trentaine de ministres, tous les postes de souveraineté et les postes clés liés à la richesse du nouveau gouvernement sont dans les mains des membres d’une seule et même communauté mandingue dont voici les noms et les départements :

1- Ministère de la Défense Nationale: Dr Mohamed Diané
2-Ministere des Affaires Étrangères: Dr Ibrahima Kalil Kaba
3 Ministère des transports: Mohamed Keita
4- Ministère des Travaux publics: Émilie Diaby, fille du Colonel Kaman Diaby
5- Ministère de la sécurité: Damantang Albert Camara,
6- Ministère de l’économie et des finances: Mamady Camara
7- Ministère du budget: Ismael Dioubaté
8- Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation: Général Bouréma Condé
9- Ministère des Mines et de la Géologie: Abdoulaye Magassouba
10- Ministère de la Fonction Publique : Dr Mamadou Ballo
11-Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique: Oumar Saïd Koulibaly
12- Ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle: Zenab Nabaya Dramé
13- Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique: Sonah Konaté
14- Ministère de l’Habitat: Dr Ibrahima Kourouma
15-Ministère de la Justice, Garde des sceaux: Me Mory Doumbouya
16- Ministère des Hydrocarbures : Diakaria Koulibaly

Pour le ministère de la Citoyenneté non encore pourvu, un certain Abdoulaye Touré, démissionnaire au temps de Ministre Khalifa Gassama Diaby, un très proche de Dr Mohamed Diané serait pressenti à ce poste.

Pour la coopération internationale et le secrétariat général du gouvernement non encore pourvus, ce ne serait pas une surprise, si des natifs de la savane sont encore nommés à ces fonctions.

De ce qui précède, c’est donc à un marché de dupe, de tricherie, de tromperie, d’accords politiques bafoués, de trahison… qu’on a assisté à la suite de la nomination du premier gouvernement de la 4ème République, donnant tout au Manding au détriment de la Basse Guinée et de la Forêt qui ont sérieusement mouillé le maillot.

Il est urgent que le président Alpha Condé rectifie le tire en revoyant la composition de son gouvernement qui frise le fascisme malinké, sinon à l’avenir il fermerait la porte aux leaders politiques issus du Manding qui n’auront plus les soutiens ou les alliances des communautés basse côtières et forestières.

Le pouvoir ça se partage ou ça départage.

À bon entendeur, salut !

Ibrahima Sory Bangoura, journaliste depuis les États-Unis d’Amérique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :