Guinée: à peine revenu au pays, Cellou Dalein Diallo se montre optimiste quant à la possibilité d’une victoire le 18 octobre

Après plusieurs jours à l’étranger, le patron de l’UFDG est rentré au bercail ce vendredi. De l’aéroport international de Conakry, où l’avion qui le transportait a atterri aux environs de 16h (heure locale), il s’est rendu à son domicile.

De la marée humaine à perte de vue durant tout le projet. Il a fallu 4 à Cellou Dalein Diallo pour arriver à son domicile, dans le quartier de Dixinn, via Bambeto, Hamdalaye et Belle vue. Mais avant son départ de l’aéroport, il a déclaré qu’il était « heureux de retrouver ses compatriotes déterminés à le porter au pouvoir ».

Cellou Dalein Diallo s’est montré très optimiste quant à la possibilité d’une victoire au scrutin du 18 octobre 2020. A peine sorti de l’aéroport, ses premiers mots ont été : « j’ai confiance à mon peuple et à sa détermination pour mettre fin à la dictature et à s’opposer au troisième mandat ».

Interrogés sur les récents propos du chef de l’Etat, jugés « ethnocentristes », le leader de l’UFDG répond en ces termes: « il (Alpha Condé)  est en retard. Le peuple guinéen a évolué. Son sport favori c’est l’ethnocentrisme mais aujourd’hui nos compatriotes, nos frères de Kankan, de Siguiri sont en train de montrer qu’ils ne jouent plus sur ce tableau, qu’ils veulent un président, un Guinéen pour mettre fin à leur misère, réconcilier les Guinéens et promouvoir la démocratie et le développement ».

Cellou Dalein Diallo est rentré au pays pour battre campagne en vue de l’élection présidentielle du 18 octobre prochain. Ce scrutin s’annonce très tendu du fait de la candidature très controversée du président sortant Alpha Condé.

Avec Guinee114

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :