Guerre d’ego entre cadres de l’ANSS et du ministère de la santé : ‘’si ce n’est pas en Guinée, ce sont des gens à pendre’’

Une guerre d’égo oppose les responsables du ministère  de la santé à ceux de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS). Il a fallu l’intervention du président de la République, Alpha Condé, pour rappeler à l’ordre les troupes du ministre Rémy Lamah et de Dr. Sakoba Keita. 

Le président du parti Guinée pour la démocratie et l’équilibre (GDE) dénonce la gestion de la pandémie coronavirus par les autorités guinéennes. Aboubacar Soumah estime que le peuple de Guinée ne doit compter que sur Dieu.

‘’Là où les occidentaux n’ont pas pu circonscrire pour l’instant cette maladie avec tout ce qu’ils ont comme moyens, ce ne sont pas les africains qui vont le faire. Mais quand on voit comment certains guinéens se comportent, on se dit qu’il y a des gens qui peuvent transformer cette pandémie en affaire’’, assure le député Soumah.

Selon lui, à l’allure où vont les choses, ‘’c’est seulement Dieu qui pourra sauver la Guinée. Parce que des cadres comme ça, si ce n’est pas en Guinée, ce sont des gens à pendre. Ils privilégient leurs intérêts égoïstes au détriment de l’intérêt général. Ils ne savent même pas qu’ils peuvent mourrir de cette pandémie après avoir accumulé de l’argent’’.

Pour éradiquer le Covid19, Aboubacar Soumah invite les guinéens à ne compter sur l’aide de Dieu.

‘’Il ne faut pas compter sur ces gens. Le président de la République est allé jusqu’à leur demandé de prêter serment. C’est pour vous dire que lui-même il ne croit pas en eux. Et ça, c’est le comble’’, estime-t-il.

Source Visionguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :