Grève/L’USTG d’Abdoulaye Sow menace de nouveau

Le bureau exécutif de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), aile Abdoulaye Sow, s’est réuni à Kaloum ce mercredi 22 janvier pour prendre une nouvelle décision par rapport aux actions qu’il compte mener suite à l’arrestation de leurs camarades de SLECG.

Après cette réunion qui a duré plus d’une heure, le secrétaire général de la structure, Abdoulaye Sow nous a fait le compte rendu.

‘‘Le bureau exécutif national de l’USTG dans ses échanges tout de suite, a décidé que toutes ses composantes, si d’aventures nos camarades ne sortent pas de prison, ne viennent pas au travail vendredi. Nous le disons ici haut et fort ! Quand ils vont apprendre par voie de presse que nos camarades ne sont pas libérés, qu’ils s’abstiennent de venir au travail, de rester à la maison. On ne les appelle pas à manifester, à barrer les routes, à s’attaquer aux personnes, nous leur demandons de rester à la maison. Si nos camarades ne sont pas libérés vendredi, nous demandons aux travailleurs de s’abstenir de venir au travail et le bureau exécutif national se réunira à ce moment pour engager le processus de grève comme l’indique les lois de la république’’, a rapporté M. Sow. 

Avant de rappeler : ‘‘J’ai dit que la place de l’enseignant et du syndicaliste ce n’est pas en prison. Mais devant les élèves en classe pour les enseigner ; le syndicaliste c’est pour défendre les droits et tous les droits. Mais aujourd’hui vous conviendrez avec moi que nos camarades sont injustement emprisonnés à la maison centrale, nous avons suivi le procès, celui –là qui a porté plainte pour coups et blessures, est mieux portant que nous tous réunis ici. Donc c’est distraire le peuple de Guinée, distraire la cour et distraire la justice. Mais l’USTG, syndicat hautement responsable fait confiance à la justice guinéenne. Nous espérons que demain, le droit sera dit.’’ 

Lire aussi: L’autre USTG recadre Abdoulaye Sow: “partir à une telle grève, c’est partir à l’abattoir”

Avec guinee7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :