Grève des huissiers : « chacun a intérêt de balayer devant sa porte » (Me Mory Doumbouya)

En conférence de presse ce vendredi 30 avril au siège du ministère de la justice, Me Mory Doumbouya a affirmé que les huissiers de justice ne sont pas les seuls acteurs habilités à exécuter des décisions de justice, alors que ceux-ci sont en grève depuis plus de deux semaines.Pour lui, chacun des acteurs impliqués dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire et dans la grève qui paralyse ce secteur, à cause de quelques comportements a intérêt de balayer devant sa porte, une expression qu’il a d’ailleurs reprise plusieurs fois.

« Les huissiers de justice ne sont pas les seuls chargés de l’exécution des décisions de justice, il faudrait que cela soit clair. Puisque, le procureur général a l’obligation de veiller à l’exécution des décisions de justice et le faire concomitamment avec les huissiers de justice. Les avocats assurent la représentation de défense des intérêts des justiciables. Qui parmi nous ici n’est pas intéressé par les décisions de justice ? Une décision de justice estprise, soit contre nous ou en notre faveur, soit contre un de vos proches ou en sa faveur. C’est donc un débat national, il faut l’examiner pour corriger ou prendre en compte toutes les imperfections liées à l’exécution des décisions de justice. Pourquoi laisser libre court aux stagiaires pour venir exécuter les décisions de justice ? Pourquoi autoriser l’intervention des non-professionnels dans l’exécution des décisions de justice ? Notre combat est pour que les décisions de justice s’exécutent sans occasionner des troubles à l’ordre public. (….). Chacun a intérêt de balayer devant sa porte», a-t-il lancé.Par ailleurs, le ministre a soutenu qu’une décision de justice qui vient troubler l’ordre public est, soit mal perçue, mal interprétée, mal rendue ou mal exécutée.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :