Grève dans le secteur bancaire : le service minimum assuré dans certaines banques et micro-finances

Le mot d’ordre de grève de solidarité au SLECG, déclenché par onze centrales syndicales dont l’USTG d’Abdoulaye Sow, a été suivi dans certaines banques de Conakry, où le service minimum a été assuré pendant cette première journée.

C’est du moins, le constat fait par un reporter de notre rédaction dans la journée de ce jeudi, au niveau de certaines institutions bancaires.

Au niveau de l’agence principale d’Ecobank, dans la commune de Kaloum, la salle d’attente était bondée de clients, qui attendent impatiemment l’appel soit pour faire un dépôt ou un retrait.

Le service maximum était aussi assuré également au niveau des autres bureaux situés au premier et au deuxième étage de l’immeuble.

Il en est de même au niveau de la banque Maroco Guinéenne, de la BICIGUI, de la société générale des banques en Guinée, et d’autres.

Selon une responsable syndicale membre de la FESABAG joint à cet effet « Il n’est pas possible pour un travail sérieux, d’abandonner son service, à cause d’une grève qui n’obéit à aucun principe. C’est pourquoi, tout le monde vaque librement à son service », a-t-elle indiqué.

Soulignons qu’en plus de la présence d’une partie du personnel et de l’affluence de la clientèle, les bassines d’eau et les thermo flashs, étaient partout perceptibles dans ces banques. Ceci, dans le but de se protéger du Coronavirus.

Auparavant, Abdoulaye Sow avait annoncé que les travailleurs des services de banques et autres institutions des microfinances allaient se retrouver cet pour une réunion d’urgence.

Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :