Graciés, Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté sortent de prison : “la prison est synonyme d’humiliation, et de prise de conscience”

C’est un ouf de soulagement ! Après plusieurs mois de détention à la maison centrale de Conakry, ce mercredi 23 juin 2021, les opposants au troisième mandat d’Alpha Condé, Souleymane Condé, coordinateur du FNDC aux États-Unis et Youssouf Dioubaté sont désormais libres après avoir demandé pardon au locataire de Sékoutouréya.

A leur sortie de prison, les désormais anciens détenus  et leur avocat ont exprimé leurs sentiments de joie. Youssouf Dioubaté, l’un des deux qui a accepté de prendre la parole après avoir remercié le président Alpha Condé et tous ceux qui ont lutté pour leur libération. https://googleads.g.doubleclick.net/pagead/ads?client=ca-pub-1870189416508001&output=html&h=345&slotname=8577781773&adk=2563162880&adf=2937430829&pi=t.ma~as.8577781773&w=414&lmt=1624471401&rafmt=1&psa=1&format=414×345&url=https%3A%2F%2Fmediaguinee.org%2Fgracies-souleymane-conde-et-youssouf-dioubate-sortent-de-prison-la-prison-est-synonyme-dhumiliation-et-de-prise-de-conscience%2F&flash=0&fwr=1&fwrattr=true&rpe=1&resp_fmts=3&sfro=1&wgl=1&adsid=ChAI8LfLhgYQ97PDleX71LIKEi8A8z6HlntEGbJh8g140yHY0cprOjd4lOFAhCHl6a06OVdsE81b6TfU0K-1hyaVtQ&dt=1624471401177&bpp=2&bdt=281&idt=131&shv=r20210621&cbv=%2Fr20190131&ptt=9&saldr=aa&abxe=1&cookie=ID%3D9b4f0471813a865b-228e266cc9c400a5%3AT%3D1605048963%3ART%3D1605048963%3AS%3DALNI_MZzompjui7YafiqlFn3CQH1Fp5fDw&prev_fmts=414×345%2C414x345&correlator=580203404078&frm=20&pv=1&ga_vid=1602300543.1604341253&ga_sid=1624471401&ga_hid=1365379880&ga_fc=0&u_tz=-240&u_his=22&u_java=0&u_h=896&u_w=414&u_ah=896&u_aw=414&u_cd=32&u_nplug=0&u_nmime=0&adx=0&ady=1736&biw=414&bih=724&scr_x=0&scr_y=0&eid=31060957%2C31061381%2C31061420&oid=2&pvsid=1774501244658074&pem=195&ref=https%3A%2F%2Fmediaguinee.org%2F&eae=0&fc=896&brdim=0%2C0%2C0%2C0%2C414%2C0%2C414%2C896%2C414%2C724&vis=1&rsz=%7C%7CpeEbr%7C&abl=CS&pfx=0&fu=128&bc=31&jar=2021-6-21-15&ifi=3&uci=a!3&btvi=1&fsb=1&xpc=EsEZvXiper&p=https%3A//mediaguinee.org&dtd=133

« …Le ciel est devenu rouge en Guinée pour le moment. C’est le lieu pour moi de rendre un vibrant hommage à mon cher et regretté monsieur Roger Bamba avec qui je partageais le lit. Que Dieu reçoive son âme ! Mes remerciements vont à l’endroit de la presse nationale et internationale qui sont sur pied sous ce soleil ardent  pour assurer la couverture médiatique depuis mon arrestation jusqu’aujourd’hui, de même au pool d’avocats du FNDC, à savoir Me Béa, Me Traoré et autres. Je termine par une personne spéciale, ma grande sœur Fatoumata Traoré qui m’a soutenu dans ces moments difficiles. Grâce à elle, je n’ai pas connu les difficultés de la prison, tout en me donnant plein d’espoir afin de regagner ma vie …Sans oublier le bas peuple, les soutiens de dehors…. La prison est synonyme d’humiliation, et de prise de conscience .J’avais mis mes pieds dans l’eau et personne ne pouvait les enlever si ce n’est le président de la République, le professeur Alpha Condé. Grand merci à lui et je souhaite auprès de lui que le train qui avait démarré depuis des années puisse faire escale pour avoir de nouveaux passagers.», a affirmé Youssouf Dioubaté.

A rappeler que Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté ont été arrêtés le 16 septembre 2020, à Conakry. Ils étaient poursuivis avec feu Roger Bamba pour des faits de production, diffusion et mise à la disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique.

Avec Mosaïqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :