Gel des avoirs d’Alpha Condé, Kassory et cie : Ce qu’en dit la Porte-parole de l’UE…

Alpha Condé et certains de ses Ministres doivent-il s’inquiéter sur d’éventuels sanctions de l’Union Européenne ? Un pool d’avocats commis par le Front national pour la défense de la constitution a saisi la Commission de l’Union Européenne, demandant à celle-ci de geler les avoirs de certains dignitaires du régime de Conakry, accusés d’être les responsables des crimes commis ces derniers mois en Guinée.

Contacté par Africaguinee.com sur cette affaire,  la porte-parole de l’institution a déclaré qu’elle ne peut ni confirmer ou infirmer cette information. 

« Nous ne sommes pas en mesure de confirmer ni d’infirmer cette information », a répondu madame Virginie Battu Henriksson, la porte-parole de la Commission.

Dans leur ligne de mire, les avocats du FNDC ciblent les hauts dignitaires du pouvoir de Conakry. A commencer par le Président Alpha Condé, son Premier Ministre Kassory Fofana et d’autres ministres ayant  des responsabilités dans la chaine de commandement des forces de sécurité. Ils les accusent d’être responsables de la crise actuelle et des crimes commis au cours des derniers mois en Guinée. 

Lire aussi : Crimes en Guinée : Saisie par le Gouvernement et le FNDC, l’UE réagit (exclusif)

Ces avocats demandent à la Commission de prononcer le gel des avoirs qui sont détenus ou contrôlés, directement ou indirectement par les personnes désignées (…) et de leur interdire tous voyages et/ou déplacements, quel qu’en soit le motif ou la cause sur le territoire de l’Union.

« Plus généralement, s’agissant des sanctions, nous ne communiquons uniquement si et quand elles sont adoptées par le Conseil de l’UE, à l’unanimité des Etats membres », précise Virginie   Battu Henriksson.

Affaire à suivre…

Avec Africaguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :